Alice, ou les désirs



Alice est professeur de mathématiques dans un lycée. Très brillante, sortie parmi les premières de l'agrégation, à 26 ans elle prépare des lycéens de Terminale S à passer leur bac. Lycéens qui sont à peine plus jeunes qu'elle. En plus elle est belle et elle danse à merveille, ayant longtemps hésité entre une carrière artistique et les mathématiques.
Mais Alice a une cousine, sa meilleure amie, qui est professeur comme elle dans ce lycée. Un jour, elle découvre chez elle une curieuse pince, dont elle ignore l'usage. Léa, la cousine, plus expérimentée, est également plus trouble. Elle adore Alice, et elle aimerait bien lui faire découvrir son jardin secret. Un jardin secret couvert d'épines auxquelles il est si bon de se piquer. Des épines ou des pinces, dont Léa fait une utilisation bien singulière. Même avec ses élèves...
Rémy est l'un d'entre eux. Il est à la fois l'élève de Léa et d'Alice. Lui, la pince, il sait à quoi elle sert. Mais il en a vu d'autres... Même s'il traîne ses presque 20 ans en terminale, il est très doué dans plusieurs domaines. Son père, un chirurgien américain plein aux as qui exerce à Los Angeles lui a déjà fait connaître tout un pan de la vie : femmes, parties fines et drogues... C'est sa mère, française, qui l'a ramené en France pour le calmer et lui faire au moins passer son bac. Mais Léa a poursuivi son éducation... Léa et Rémy se disent alors qu'il est peut-être temps pour Alice de découvrir à son tour la vie, ou du moins leur vie. Et puis, c'est très émouvant l'initiation d'un professeur par son élève...

« Alice, ou Les Désirs » est le premier volet de « La Trilogie Amoureuse » qui se composera de trois films de Jean-Michel Hulin dont les actions s’enchaînent à quelques années d’intervalle autour de personnages récurrents et de trois personnages féminins principaux de générations différentes : Alice, autour de 25 ans, Camille, la quarantaine et Isabelle proche de 60 ans.
La « Trilogie Amoureuse » traite donc du couple à des degrés divers du sentiment amoureux sur fond de pratiques singulières et libres, loin du schéma du couple classique. « Alice, ou les Désirs » est un récit initiatique où les sentiments se révèlent à travers la montée progressive du désir par la découverte d’un sado-masochiste érotique et ludique. « Camille, ou les Sentiments » met en scène le passion amoureuse de Maxime pour Camille, sur fond d’échangisme et de bigamie librement acceptés par tous. « Isabelle, ou l’Amour » est le stade ultime du sentiment amoureux, celui qui mène à aimer l’autre pour lui et son bonheur plus que pour soi, c’est la passion totale d’Isabelle pour Alice, de 30 ans sa cadette.
Ce premier film, « Alice, ou les Désirs » permet de découvrir une jeune comédienne, Caroline Mercier, également danseuse, chorégraphe et chanteuse dont on va bientôt beaucoup parler...

7 commentaires:

KHIN ON a dit…

c'est là un trés bon départ pour une aventure érotique. je ne verrai sans doute pas ce film ici, mais j'espère le découvrir un jour.

FRANCESCA a dit…

il m'a l'air intéressant ce film!

SEXX WOW a dit…

je suis curieuse de le découvrir, l'actrice est jolie.

NuN WorlD a dit…

j'ai vue la bande annonce, c'est érotiquement trés intéressant!

BBrune a dit…

il est tentant ce film. Je sais pas si on pourra le voir chez nous par contre.

BitChyGoLd a dit…

je me laisserai tenter à sa sortie!

CAMILLE a dit…

il est tentant ce film, je vais voir si il passe prés de chez moi!